2021-2027

La nouvelle candidature Espace Valléen 2021-2027 du territoire Maurienne Galibier s’inscrit dans le prolongement direct des trois années précédentes de programmation.

Maurienne Galibier a su se saisir de l'opportunité que constitue l'Espace Valléen pour accompagner et mettre en œuvre sa stratégie de diversification touristique désaisonnalisée. C'est ainsi que de nombreuses études ont pu être réalisées, donnant un sens commun et cohérent aux actions menées sur le territoire.

Celui-ci a choisi de s'investir dans ce projet ambitieux afin de diversifier et partager des actions qui seront au service de son attractivité, de ses clientèles, de son économie, de son environnement et de ses patrimoines.

Ce nouveau programme Espaces Valléen comporte trois axes de travail :

  • Axe 1 - Affirmer une ambition touristique diversifiée et durable à l’échelon valléen
  • Axe 2 - Définir une trajectoire de transition écologique et énergétique adaptée aux enjeux climatiques
  • Axe 3 - Structurer le périmètre de projet autour d’une gouvernance efficace et à la hauteur des besoins

 

UN PROJET QUI S'INSCRIT DANS LA DUREE

 

C'est en mettant au cœur de sa stratégie touristique les enjeux du changement climatique et la nécessité pour les zones de montagne d'adapter leurs économies et d'atténuer leurs impacts, que le territoire Maurienne Galibier s'engage dans une transition écologique forte et identitaire.

En plaçant ses acteurs au centre de sa stratégie, le territoire s'investit dans ce projet ambitieux : diversifié et partagé au service de son attractivité, de ses clientèles, de son économie, de son environnement et de ses patrimoines.

A l’horizon 2027, Maurienne Galibier sera une destination forte, unie et complète. Le territoire vise à piloter sont développement et sa diversité selon des méthodes participatives et ouvertes afin de répondre aux attentes et aux besoins de la diversité d’acteurs de son écosystème touristique.

Maurienne Galibier se veut être un territoire multi-pratiques et multi-activités où les usages touristiques et récréatifs sont diversifiés et désaisonnalisés. Le territoire ambitionne d’être dans un processus de décarbonisation de son économie pour maintenir son attractivité tout en solutionnant les conséquences du changement climatique.